Evolution du lymphome

Bonsoir,
J’ai été diagnostiquée d’un lymphome officiellement en 2017 suite à une mammographie dans le cadre d’opaline. Officieusement je l’avais depuis 2014. Il était folliculaire à petites cellules de grade 1, stade 3 car j’en avais un peu partout. J’étais suivie et pas de traitement jusqu’à ce jour.
J’ai refait une mammographie le 11/10 et l’on m’a décelé une plage hypoéchogène de 25 mm de diamètre au sein gauche. J’ai bénéficié d’une biopsie. Cette plage correspond à l’étude histologique à un lymphome B folliculaire CD20+avec composante à grandes cellules grade 3B. J’avoue que je n’y comprend pas grand chose. J’ai un tep scan à faire cette semaine, le 21 rdv avec mon hématologue et ensuite cardiologue. Je suppose que mon lymphome s’est aggravé. Je vais certainement devoir faire de la chimiothérapie. J’espère que ce qu’ils vont découvrir se soigne. Je suis très inquiète. Je ne sais pas si quelqu’un sur ce site à eu ce genre d’évolution
D’avance je vous en remercie
Bonne soirée
Christine

Bonsoir,
J’ai eu le même lymphome que vous en octobre 2018. Normalement il se soigne très bien.
La différence avec vous est que le mien était agressif.
Bon courage à vous
:muscle::muscle:

1 « J'aime »

Merci j’attends le tep scan bon courage

1 « J'aime »

J’ai eu un lymphome b diffus à grandes cellules localisé dans le sein (rare visiblement). 6 seances de rchop et 2 cures de methotrexate à hautes doses. Le traitement a fonctionné.

1 « J'aime »

Bonsoir, merci pour cette réponse. Les deux produits vous ont été injectés ensembles? Je n’y connais rien. Ce sera la 1ere fois. Christine

Bonsoir,
Non c’etait d’abord le rchop toutes les 3 semaines, puis les 2 cures de methotrexate en clôture à 3 semaines d’intervalle aussi. Mais je suppose que le protocole est variable en fonction du patient. Ces deux dernieres cures sont d’ailleurs très supportables, en revanche elles necessitent une hospitalisation de 3 jours à chaque fois, car apres l’injection on nous administre un “antidote” sous perf à intervalle regulier.

Bonjour, j’ai vu mon hématologue. Elle n’a pas encore eu les résultats du tep scan. Mais je suis bonne pour la chimiothérapie mais je ne sais pas encore laquelle. Elle m’a programmé la pose d’un cathéter. Je serai hospitalisée également pour la 1ere séance de chimio. J’ai peur, mon mari aussi. J’ai fait ma 4ème injection de vaccin covid en juillet. Je ne sais pas si je dois la faire maintenant. Tout ça me travaille. Je vais arrêter de me plaindre. Merci pour votre réponse. Christine

Bonsoir @CHRISTINEANNIE, pour le vaccin, ne faut il pas attendre 6 mois après la dernière injection ou infection par le Covid ? Avant de commencer ma chimio, ils m’avaient fait une prise de sang pour connaître mes anticorps. En fonction des résultats, plus d’anticorps, il m’avaient demandé de faire une nouvelle injection et avaient à nouveau contrôlé les anticorps. Votre hématologue vous dira ce qu’elle en pense. La consigne qui m’avait été donnée : à faire avant la 1ère chimio !

Ils vont certainement vous donner très rapidement les informations concernant votre chimio, le temps d’avoir tous les résultats et d’avoir eu leur réunion pluri disciplinaires (Rcp).

Ne vous inquiétez pas pour la chambre implantable. On passe beaucoup de temps à attendre alors que la mise en place par le chirurgien prend peu de temps !

Bon courage à vous et à votre mari.

Bonsoir Isa1
Je vous remercie pour vos informations.
Christine

1 « J'aime »

Bonsoir, la date de la pose du cathéter est fixée pour le 6 décembre. J’ai vu mon hématologue le 21 novembre. Elle n’avait pas encore les résultats de mon tep scan. Mon examen cardio est bon. On va également me proposer un protocole mais je ne sais pas quoi. Je vais être hospitalisée pour la 1ere chimio. A part les ganglions, je me sens bien malgré le stress Je suis suivie. J’ai lu que les périodes de recidive ne duraient pas longtemps. J’appréhende la chimiothérapie. Je vais vers l’inconnu. Christine

1 « J'aime »

Bonjour @CHRISTINEANNIE,

Il est normal d’être angoissée face à l’inconnu.
Dès qu’ils vous donneront le protocole, ils vous expliqueront tout.

Pour la chimio, avant de vous injecter les produits, ils vous mettront un petit patch sur votre catheter afin que vous ne sentiez rien. Honnêtement s’ils ne le font pas demandez leur. Moi je préférais passer pour la chochotte et ne rien sentir du tout !

J’ai eu de l’abvd en chimio. Vous si je ne me trompe pas ce ne sera pas ces molécules. Le plus long est le passage du produit, l’entente des bips quand le produit est fini mais nécessaire afin que l’infirmière procéde au rinçage avant de mettre la deuxième poche etc.
Prenez un bon livre ou de quoi vous occuper.
Ne soyez pas inquiète pendant votre chimio. Tout une équipe sera autour de vous.

Le fait d’être angoissée ou stressée peut entraîner des maux. Je sais ce n’est pas facile, mais pensez à quelque chose qui vous relaxe.

Bon courage à vous tout au long de votre traitement.