PAC , conduire dessuite après la pose

Hello la compagnie !
J’ai la pose de mon PAC le 21 après avoir fait le bilan pré thérapeutique (cardiaque et pulmonaire).
Je compte y aller en voiture et donc rentrer après la pose du PAC (anesthésie locale) avec ma voiture.
C’est réalisable ? ( j’ai 1 heure de route environ)

Courage et force à tous :muscle:t3::pray:t3:

Bonjour,
Même si c’est local cela reste une anesthésie…
Normalement au vue de votre pathologie vous pouvez demander une prise en charge pour un taxi médicalisé. A mon avis cela reste la solution la plus simple et sécurisante.
Fabrice

2 J'aimes

Bonjour,

D’accord avec Fabrice, vous devriez vous faire accompagner. Outre l’anesthésie, il y a aussi la gêne due à l’hématome qui risque d’entraver vos mouvements les premiers jours (ensuite le pac se fait oublier). Vous êtes bien en ALD ? C’est indispensable pour la prise en charge du taxi.

1 J'aime

Bonjour
Oui je suis en ald mais je ne sais pas comment ça se passe pour faire appel à un taxi pris en charge ??

Bonjour,

L hôpital doit te donner des bons de transports. :muscle:

Je dois faire le tep scan mercredi, je vais leur demander comment procéder pour avoir ce bon de transport alors
Merci :pray:t3:

Bonjour ,
La pose du PAC ou chambre d’implantation se fait sous anesthésie générale (dans mon cas c’était ainsi) et il est impératif d’être accompagné après l’opération et être sous surveillance pendant 24h.
Dans votre situation la solution c’est un taxi VSL et si vous êtes seul rester à l’hôpital ou la clinique le temps de la surveillance post opératoire.

Cordialement papi.

Bonjour,
La pose du PAC est prévu en anesthésie locale c’est pour cela que je pensais pouvoir conduire après. Mais de toute évidence mieux vaut prévoir un transport en VSL par précaution.
Merci pour votre réponse

Bonjour,
La PAC a été posée pour moi en anesthésie locale.
J’ai fait l’A/R en voiture et je n’aurai pas du, je m’en suis rendu compte lors du retour alors que j’avais 15/20mn en voiture.
C’est bénin sans être anodin et cela tire un peu après, je le sentais pour passer les vitesses et tourner le volant. Et, on sait jamais, évitons un éventuel accrochage sur le retour ou un pneu qui crève alors qu’il faut éviter les chocs et les efforts le temps de la cicatrisation.
Donc, sans hésiter un taxi VSL, l’hopital donnera le bon et il vous faudra trouver le taxi.
Bonne soirée

1 J'aime