Recul sur l'effet du vaccin

Bonjour,
En ce moment, plusieurs enquêtes sur les effets sur les formes graves de la COVID 19 des vaccins Pfiezer en Israël et Astra Zeneca au Royaume-Uni paraissent. Mais elles concernent surtout les personnes âgées de 70 ans et plus.
Certains d’entre vous ont-ils eu connaissance d’enquêtes de ce type pour les personnes immuno-déprimmées ou en traitement pour un lymphome ?
Concernant les personnes vaccinées et sous traitement, les médecins recommandent-ils une PDS pour vérifier la présence d’anticorps un mois après la 2ème injection ?
Je me pose toutes ces questions car une infirmière du service hématologique de mon mari nous a dit que rien ne prouvait pour le moment une efficacité du vaccin pour les personnes en plein traitement…
Merci

Bonjour,

Vous trouverez sur notre site les réponses à vos questions. Nous actualisons notre rubrique “Covid-19” en fonction des nouveaux éléments qui nous parviennent.
https://www.francelymphomeespoir.fr/contenu/agir/informations-covid-19-et-recommandations
Très cordialement,

Bonjour,
Beaucoup d’hématos demandent une serologie un mois après la 2 ème injection du vaccin Covid…mais ne donnent pas de résultats aux patients?c’est un eétude clinique …et bla bla bla…: “les labos seraient débordés et n’ont pas de temps pour ces analyses” ou et de tte façon, il n’y a pas de suite thérapeutique aux résultats …
En qualité de patient, je n’accepte pas cette réponse car savoir si je suis protégé même à 50% est très important pour vivre…si je ne suis pas protégé du tout ou très peu , j’ai besoin d e savoir!
Et en ce moment où beaucoup d’assocs se battent pour que le patient soit reconnu…
Comment exiger que ns soyons tenus au courant des résultats? existe-t-il des comités de patients à rejoindre?
Merci à ceux qui auraient des idées pour avancer…bon WE

1 J'aime

J’ai demandé à notre généraliste si ce type de recherche avait un intérêt et elle m’a répondu non…
Comme je vous comprends

Bonjour à tous je suis nouveau sur le forum mais je connais FLE depuis 2008. La crise sanitaire que nous vivons en ce moment m’a fais repensé à ce que j’ai vécu en 2010, à savoir l’hygiène très stricte en cas de contact avec le public et le port du masque, ceci suite à une allogreffe. En cette période je me pose pas mal de questions sur la vaccination, mon médecin généraliste me conseille d’attendre septembre pour avoir plus de recul, l’assurance maladie m’a classé parmi les personnes prioritaires, et le centre de soins ou j’ai été suivie ne me reçois plus (+de 10 ans), j’ai peu d’info.
Que faire vaccin ou attente ?

Bonjour Kika,
C’est le serpent qui se mord la queue. On ne peut pas avoir le test anti-spike pour savoir si le vaccin a créé suffisamment d’anticorps en fonction des différents traitements. La HAS recommande une 3ème dose pour les greffés, pour les patients qui sont sous Rituximab, etc…, mais quand je pose la question à mon hématologue dans le cas de mon traitement (Ibrutinib , un inhibiteur de protéine BTK) elle répond qu’on ne sait pas encore, qu’il n’y a pas eu assez d’études , que c’est l’essai clinique sur les vaccins qui le dira… je me suis inscrit il y a un mois sur le site pour le suivi des vaccins en précisant mon traitement, mais aucune suite ! Si il n’y a pas assez de réponses sur ce traitement on aurait dû me contacter il me semble.
Bon courage à tous
Yves (lymphome du manteau, traitement de 2ème intention après recidive )