Profylaxie neuro-méningée pour Lymphome de Burkitt

Bonjour,

Je vous contacte pour avoir plusieurs renseignements et je vous remercie d’avance pour toutes vos réponses !

Je voudrais me renseigner sur la profylaxie neuro-méningée dans le cas d’un Lymphome de Burkitt sans atteinte du système nerveux central.

J’ai 65 ans, j’ai un Lymphome de Burkitt, je n’ai pas de comorbidités, j’ai été traité par R-CHOP (1chimio d’attente + 8 cures R-CHOP avec excellente réponse au traitement au vu de la dernière IRM), et n’ai reçu qu’une seule injection intrathécale pour la profylaxie neuro-méningée le lendemain de ma chimio d’attente. J’ai appris plus tard que mon médecin n’avait pas choisi le traitement habituel pour un Burkitt, comme j’avais commencé le R-CHOP, j’ai continué ce protocole.

J’ai changé d’hématologue après ma 2e chimio, et depuis, mon nouveau médecin a repris le même protocole R-CHOP que je suivais car le traitement fonctionnait très bien, mais le nouveau médecin ne m’a jamais reparlé de profylaxie neuro-méningée. Or je me pose des questions, car il me semblait qu’il était courant de continuer la profylaxie neuro-méningée au cours de la chimio pour un Burkitt, régulièrement et à petites doses, ou bien à haute dose dans certains cas à risques.

J’ai terminé toutes mes cures de chimio, ma dernière IRM après la chimio n°4, montre qu’il ne reste à priori rien des tumeurs .

Je voudrais donc savoir :

  1. La profylaxie neuro-méningée est-elle systématique et obligatoire dans le cas du Burkitt ? Ou arrive-t-il qu’on ne la fasse pas parfois ? Dans ce cas, quelles sont les conditions pour qu’on n’aie pas besoin de la faire ?

  2. Si la profylaxie neuro-méningée est nécessaire, et comme je n’ai reçu qu’une seule injection intrathécale pendant la chimio d’attente, comment ‘‘rattraper’’ les doses de méthotrexate (ou autre produit similaire) manquées ? J’ai déjà fini mes 8 séances de chimio. Faut-il rajouter des doses de méthotrexate après la fin des chimios ?

  3. Si la profylaxie neuro-méningée est faite à la fin du traitement, utilise t-on nécessairement le protocole '‘méthotrexate à haute dose’'De ?

  4. Plus généralement, au moment d’établir le protocole de soins suite au diagnostic d’un Lymphome de Burkitt, comment le médecin décide-t-il s’il recourt au méthotrexate à haute dose ou à dose normale ?

Merci beaucoup pour vos réponses, car mon médecin n’est quasiment jamais joignable, avec le Covid qui complique tout, et depuis ma dernière chimio, je n’ai toujours pas été recontacté pour savoir quoi faire, et je n’ai malheureusement pas d’interlocuteur. J’aimerais avoir une idée de ce qui m’attend.

Bonjour Autriche,
En octobre 2018 on m annonce que j’ai un lymphome folliculaire b agressif. Je suis donc six cures de RCHOP . Résultats attendus sont là donc je suis maintenu sous rituximab.
En août 2020 rechute. Et on me détecte des hypermetabolismes sur le versant latéral des globes orbitraires . Donc suspicion de lymphome SNC ( système nerveux central). Donc décision est prise d un nouveau traitement. Donc chimio COP puis R-DHAOX et ITT.
Vous parlez de l ITT c’est de la chimio intrathécale. Donc dès la suspicion d une atteinte d un lymphome au système nerveux ou cérébral, ils procèdent à une ponction lombaire ET traitement chimio en même temps.
Donc il est possible que votre première ponction lombaire soit négative donc vous n aviez pas besoin de traitement par la suite.
Après tout ça j étais en remission complète ( stade de Deauville 2). J’ai donc été autogreffée en janvier 2021.
Bon courage et :muscle::muscle::muscle:

Bjr,
Juste pour aller dans sens de Juste, j ai été traiter pour un LNH avec atteinte osseuse, j ai eu 4 ponctions lombaires lors des 4 premières chimio soit toutes les 3 semaines en préventif. Quand j ai questionné mon hematologue elle m a effectivement confirmé qu il contrôlait l absence de cellules cancéreuses En cas de présence ca aurait été une injection par jour En espérant vous avoir un peu aidé

1 J'aime

Bonjour on a découvert un lymphome de burkitt à mon compagnon en octobre 2020…
Il a reçu le protocole r.copadem qui n’a pas fonctionné donc s’est ajouté le protocole r.dhac, pour ensuite finir en autogreffe récemment.
Aujourd’hui il est en rémission.
Durant ses longues hospitalisations il a eu régulièrement des ponctions lombaires de l ordre de 10 à 12 car suspicion d atteinte meningee donc il y avait des contrôles réguliers et il a également eu plusieurs injections de methotrexate.

Bonjour Audrey,
Effectivement quand il y a suspicion d atteinte au système nerveux central , le traitement se fait par ponction lombaire. Lors de ces ponctions ils font des injections intrathecale en même temps. Le methotrexate est le seul remède utilisé pour les lymphomes qui atteignent les méninges.
J’ai eu aussi le methotrexate par ponctions lombaires puis une autogreffe.
Lors du tepscan d’avril il n’y avait plus aucune trace de lymphome.
Bon courage à vous

Je reviens vers vous car votre compagnon a été traité par r-dhac donc cytarabine.
A t-il eu de la cytarabine aussi pour l’autogreffe ??
A t-il des effets sur les yeux??
Merci
:muscle::muscle::muscle::muscle::bouquet:

Bonsoir oui en effet il a été traité par la cytarabine à l autogreffe mais ça n a pas eu d incidence sur les yeux si ce n est un peu les yeux qui le piquait mais ça ete juste le temps de la chimio.
La chimio de l autogreffe à été terrible notamment avec le produit Melphalan c’est vraiment le produit qui a eu un effet bombe atomique dans son corps, les autres ont plutôt été bien tolérés.
Merci beaucoup bon courage également, il faut se dire que le pire est passé.
Force et courage à vous

1 J'aime