Paxlovid

Bonsoir Tortola,

Bonne nouvelle si vous êtes sortie d’affaire! De mon côté , PAXLOVID le retour … puisqu’à nouveau COVID … après première infection il y a 3 mois … Nouveau variant cette fois-ci , pas le temps de s’ennuyer !! Symptômes très raisonnables pour le moment mais je ne suis qu’à J+5 ( et 2 jours de traitement …). Beaucoup éternué en ce qui me concerne et mal de gorge au début .
Enfin , souhaitons qu’il n’y ait pas 50 variants…
Bonne soirée à tous ,

Boubounette

2 « J'aime »

Comment allez-vous maintenant ?

Bonsoir Tortola ,

J’ai terminé le PAXLOVID hier , il m’a stoppé net les quelques symptômes que j’avais . À voir dans les jours qui viennent mais pour l’instant je vais bien je vous remercie. Par contre , il va falloir à nouveau que je me négative au PCR avant de reprendre le RITUXIMAB… C’est ce qui m’ennuie le plus car la dernière fois ça m’avait déjà tout décalé d’un mois ( j’étais restée positive 42 jours …).
Bonne soirée en vous espérant en bonne forme ,

Boubounette

1 « J'aime »

Est ce que vous allez mieux ? Bon courage

Bonsoir Sunnygirl,

Oui oui je vous rassure , merci .Me seconde contamination COVID remonte à fin juillet et mon second traitement au Paxlovid a bien fonctionné. J’ai pu reprendre mon traitement d’entretien avec le Rituximab la semaine dernière …
Bonne soirée

1 « J'aime »

Bonjour a tous
Recemment j’ai lu un article ou il etait ecrit : Depuis le 12 octobre pour les personnes a risques de faire une forme grave du covid19, leur medecin traitant peut leur faire une 'ORDONNANCE CONDITIONNELLE" pour le Paxlovid.
Quelqu"un est il au courant de cela?

2 « J'aime »

Oui tout à fait. L’arrêté est passé au JO.

Alors pourquoi les medecins ne le font pas?

Soit ils ne suivent pas les infos, soit il y a des blocages administratifs, soit ils n’ont pas envie, soit parce qu’il est trop tard. Moi si je veux avoir rendez-vous avec mon généraliste, je suis obligée de passer par Doctolib. Or il n’y a pas de rendez-vous de libre avant au moins 15 jours et il ne répond pas aux emails même s’il est indiqué urgent. Donc sachant que le traitement doit être pris au plus tard avant la fin des 5 jours à partir des premiers symptômes, il serait trop tard pour le prescrire avec mon médecin !

En revêche mon hématologue avait été réactif et m’avait envoyé l’ordonnance par mail. Par chance, mon pharmacien en avait.

Bonne soirée

2 « J'aime »

bjr, cela a été dit hier à la télévision donc normalement oui mais mon medecin m’avait dit qu’il ne pouvait le faire qu’avec une preuve de positivité au covid

1 « J'aime »

Oui c’est tout à fait normal qu’il demande cette preuve car c’est un médicament très lourd avec de nombreuses contre indications.

Bonsoir,
Je confirme que le Paxlovid est maintenant disponible en médecine de ville. Mais il faut un test positif au Covid récent car il doit être administré dans les 5 jours après la contamination. Je l’ai eu eu à mes deux premières infections au Covid 19. La première fois, en février c’était en milieu hospitalier, les hôpitaux seuls le prescrivaient. La 2ème fois, en avril, il a pu être prescrit par un médecin généraliste (mais j’étais dans un établissement de soin de suite, le médecin était sur place et a fait l’ordonnance immédiatement aprèsle résultat du test).
Cordialement
Yves

Merci pour l’info, je vois ma généraliste prochainement, je vais lui en demander une.
Cordialement

Le texte
"« Par dérogation à cet article, le recours à cette ordonnance de dispensation conditionnelle s’impose alors au prescripteur.
« Cette ordonnance conditionne la délivrance de la spécialité Paxlovid ® à la réalisation d’un test antigénique covid-19 sur prélèvement nasopharyngé ou à la détection du génome du SARS-CoV2 par RT-PCR dont le résultat est enregistré comme positif dans le système d’information national de dépistage, dénommé SI-DEP institué par le décret du 12 mai 2020 susvisé.
« Cette ordonnance de dispensation conditionnelle peut être remise au patient en amont de toute infection par le SARS-CoV-2, notamment à l’occasion d’une visite de suivi, en particulier si le prescripteur identifie un risque de difficulté d’accès à la prescription pour le patient dans la période couverte par l’ordonnance de dispensation conditionnelle.
« L’ordonnance de dispensation conditionnelle devient caduque dans un délai mentionné par le prescripteur sur l’ordonnance et qui ne peut excéder trois mois à compter de la date de la prescription. Elle est présentée à un pharmacien d’officine au maximum dans les 5 jours suivant la date d’apparition des premiers symptômes de la Covid-19.
« Le prescripteur s’assure que le patient n’est pas à risque prévisible de développer une contre-indication au Paxlovid ® entre la prescription et l’expiration de l’ordonnance de dispensation conditionnelle. La dispensation du Paxlovid ® est conditionnée à la confirmation par le patient au pharmacien de l’absence de modification de son état de santé et de l’absence de modification de la liste de ses traitements pris. Le médecin prescripteur en informe le patient et lui recommande de consulter un médecin avant de faire exécuter l’ordonnance de dispensation conditionnelle en cas de modification de son état de santé ou de la liste de ses traitements pris entre l’établissement de l’ordonnance de dispensation conditionnelle et la survenue d’une infection au virus SARS-CoV-2.
« Le prescripteur recherche également de potentielles interactions médicamenteuses et, le cas échéant, indique sur l’ordonnance l’adaptation des traitements concomitants. Il informe le patient des modifications de traitement de fond à suivre lors de la prise de la spécialité Paxlovid ®.
« Sur mention du prescripteur, l’ordonnance peut conditionner la délivrance de Paxlovid ® à la réalisation et aux résultats d’analyses complémentaires, telle que la clairance de la créatine.
« Avant de procéder à la dispensation du Paxlovid ®, le pharmacien s’assure auprès du patient de l’absence de nouvelle contre-indication ou de nouvelle co-médication et, lorsque des analyses complémentaires ont été prescrites, il compare leurs résultats au seuil indiqué par le médecin sur l’ordonnance. Si une évolution est relevée, le pharmacien ne délivre pas le traitement et invite le patient à consulter son médecin sans délai.
« La mention à faire figurer sur l’ordonnance, rattachée à la dénomination commune du médicament, est la suivante : “ si test antigénique ou PCR positif sous cinq jours suivant l’apparition des premiers symptômes ” » ;
Source
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046719550
MAIS si vous êtes sous Venetoclax ou Ibrutinib, c’est un hématologue qui peut décider avec vous de ce qu’il faut faire :“arrêt ou pas du traitement” pendant la prise du Paxlovid…
Hervé C

1 « J'aime »

Merci a tous et plus particulierement a Herve pour sa reponse complete sur ce sujet.

merci Hervé pour ses renseignements bien complets

Bonjour,
Vous pouvez retrouver les dernières actualités concernant le Paxlovid et les conditions de délivrance sur notre site https://www.ellye.fr/covid-19-le-paxlovid-est-desormais-plus-accessible
Cordialement,

2 « J'aime »