Lymphome poppema transformé en lymphome à grandes cellules

Ah bah voilà si les PDS sont meilleurs , c’est le top ça !

En effet les malaises ont fait partie des effets secondaires des chimios pour ma part aussi
Ça fait peur , mais c’est « normal » a priori

On est tous avec toi , avec lui , avec vous !!!

Courage courage !!!

Je savais que tu serai là pour me réconforter. Merci d’être là.

Bonjour Audrey,
J’espère que pour votre frère cela sera comme pour moi, cad que c’est la première chimio qui a été la plus difficile.
On vous envoie tous de bonnes ondes.
Courage,
Fabrice

Merci Fabrice,
Cette nuit a été très compliquée.
Il est descendu à 7 de tension il a été mis ss surveillance +++
Là il remonte, ça va mieux. Ouf.
Très difficile cette première chimio.

Bonsoir,
Je rentre de l’hopital et j’ai croisé l’hematologue qui s’occupe de mon frère.
Elle ne sait pas se prononcer quant au pronostic de mon frère.
Elle dit que le traitement de premiere ligne n’a pas fonctionner donc ce n’est jamais bon, que la moelle est bien atteinte… Bref je suis un peu désemparée face à ses dires. Pas facile , mais elle a raison.
Elle ne peut pas me dire qu’il va guérir, si elle n’en est pas sûre. Elle préfère être prudente.

Ils se protègent et c’est normal, ils sont prudents oui
Mais bien sûr qu’il va guérir , ça va être dur mais il va s’en sortir , il n’a pas le choix , non ???
Bah voilà !!!
En espérant que la nuit soit meilleure

Bonsoir Audrey,

Les hematos sont toujours prudents mais il y a pleins de solutions pour traiter les lymphomes.

J ai fait une rechute qui n était pas de bonne augure mais les traitements de rattrapage ont été efficaces. J ai souvent des doutes mais j essaye de croire très fort en ma guérison complète. Il faut tenir pour ceux que l on aime et qui nous soutiennent.

Ce que tu fais pour ton frère est la chose la plus importante dont il a besoin en ce moment. Le soutien et l affection des sien.

Pour ma part, les effets secondaires des 1eres chimios ont toujours été plus dures. Ensuite, mon corps s est habitué aux traitements et les a mieux toléré.

Garde espoir et battez vous ensemble. Il va arriver à se débarrasser de cette maladie. On y croit !

1 J'aime

Vous êtes tous tellement bienveillants, vous arrivez à apaiser mes craintes.
J’ai besoin de ça pour avoir la force de l’aider.
Mille merci.
Je vous adore

Ton frère a beaucoup de chance de t’avoir. Moi ma sœur a été mon roc aussi. Je suis persuadée que la guérison passe aussi par ce soutien, qui motive quand on n’a parfois plus envie de supporter les traitements.

Alors comment c’est passer la nuit ?
Vous vous relayez avec votre mère et votre père au près de lui ?
Ou Il y a quelqu’un qui reste toujours avec lui ?

Malheureusement on ne peut pas rester. Je viens de l’avoir par téléphone. Il a dormi un peu. Il dit ne plus avoir d’appétit. Il n’arrive pas à manger. Pas de nausées mais du dégout pour la nourriture. Lui qui adorerait manger.
Avec ma maman on se relaye. Ma mère y va de 13h30 à 16h30 et moi de 16h30 à 18h30 . Ensuite je le laisse pour qu’il se repose.
Passe une belle journée Irmala. Et encore merci d’être là.

Bonjour Audrey,
Effectivement la chimio dégoute de certains aliments. Pour ma part c’était la viande rouge et le café. Et je ne parle pas de la nourriture de l’hopital :frowning_face:.
Essaye de voir avec lui ce qui peut lui faire “envie”.
Courage,
Fabrice

Bonjour Fabrice,
J’ai demandé à la diététicienne de l’hopital, elle dit que pour l’instant il n’a droit qu’aux conserves et que je pouvais lui ramener des raviolis… Pas top lol

bonjour audrey

mon mari a eu aussi un lymphome agressif
il est en remission depuis trois ans et va bien

les agressifs se soignent il ne faut pas avoir peur du mot

grave ne veut pas dire que cela ne se soignent pas

allez vous inscrire sur ce groupe et vous allez voir que beaucoup s’en sorte

ça va aller

il y a de plus en plus d’avancée dans le traitement des lymphomes

Bonjour Audrey,
Je confirme les propos tenus par tous. La 1ere chimio a été extrêmement difficile pour moi. La 2e aussi. Ensuite le corps doit s’habituer car les suivantes ont été beaucoup plus supportables. Et puis on apprend à gérer les effets secondaires, voire même à les anticiper (mucite, constipation, mauvais goût de certains aliments). Votre frère va gérer ! Nous sommes de vraies machines de guerre, et le moral y est pour beaucoup! Bon courage à vous. L’entourage endure aussi beaucoup, pensez à vous aussi il faut tenir sur la durée et vous aussi vous subissez un sacré choc.

Merci pour vos messages, c’est vrai que le moral fait beaucoup. Nous sommes une famille unie et par le passé nous nous sommes prouvés à force de coups durs que notre amour pouvait nous relever coûte que coûte. Le temps sera notre meilleur allié.
Il faut s’accrocher. Mais je trouve cela tellement injuste.

1 J'aime

Bonjour Audrey ,

Comment va ton frère ?

Et toi tu tiens le coup ?

Donne nous des nouvelles :slight_smile:

Coucou à tous,
Mon frère est en aplaisie profonde globules blancs à 300 donc il ne peut pas sortir.
Il ne chauffe plus, sa tension est normal.
Concernant les effets de la chimio, il n’a pas d’appétit mais n’a pas de nausées. Ses ongles sont devenus cassants.
On attends les directives de l’hematologue.
Ce soir moral bas car on lui avait annoncé une sortie demain matin et ce soir ça a changé. Tant qu’il ne sort pas d’aplaisie, il reste à l’hôpital.
Merci de prendre de nos nouvelles.
Bisous à tous

Bonjour Audrey,
Merci pour les nouvelles. Même si l’attente est difficile il faut prendre son mal en patience et attendre que les globules remontent. Il a eu ou il va surement avoir des injections de facteurs de croissance qui vont booster les productions de globules blancs.
Courage,
Fabrice

Bonjour Fabrice,
Oui il a des poches de zarzio et ce matin des plaquettes. Ca devrait remonter tout ça.
Merci pour vos messages.
Gros bisous à tous