Ibrutinib et coaur

Qui a eu des problèmes cardiaque avec ibrutinib et qui a ete obligé del’arrêter

Bonjour. Je suis sous ibrutinib depuis 2019 et j ai moi aussi des problèmes du rythme cardiaque de plus en plus fréquents. Les “crises” durent ± une demie heure ,mon cœur s emballe. Les électro cardio que je passe lors de mes rendez-vous avec l hémato ne montrent cependant rien .

Bonjour @Isis,

Pas simple comme effet secondaire, une demi-heure cela fait beaucoup, ce doit être pénible et angoissant. Je viens de regarder la liste des effets secondaires possibles dont entre autres : “des signes attribuables à une baisse des taux de potassium dans le sang (par ex. de la faiblesse, de la fatigue, des crampes musculaires, une irrégularité des battements cardiaques.)” et aussi : “des battements du cœur irréguliers ou des palpitations.” Mais je vois que votre hémato surveille votre rythme cardiaque. En tout cas je vous souhaite que ces crises passent rapidement.

merci pour la reponse
Lorsque la crise arrive mon mari devient tout pale, son poul s’emballe et la tension très basse 6, pas plus!
Du coup il faut sur élever les jambes, mettre plus haut que la tête et la crise fini par passer
les hématologues renvoient au cardio et le cardio à l’hémato, avec ça…

Voici la réponse d’une connaissance :
“Je comprends malheureusement bien l’embarras de vos interlocuteurs car nous sommes là dans une question de balance bénéfice/risque. D’un côté, l’ibrutinib est vraiment le traitement de référence dans votre situation et, sous réserve qu’il reste efficace après plus d’un an, il est difficile de prendre la décision de l’interrompre.
D’un autre côté, la fibrillation nécessite en principe une anticoagulation qui est assez risquée au cours des traitements par Ibrutinib, ce médicament exposant par ailleurs lui même à un risque hémorragique. On a coutume de dire dans ces cas que s’il n’existe pas de véritable alternative thérapeutique”

Donc il continue, j’espère vous avoir été utile
courage

Bonjour @Isis
Si je comprend bien vous consultez un cardiologue qui dit que vous ne faites pas de fibrillation atriale?
Selon votre réponse il y a plusieurs pistes.
Hervé C

Bonjour @cassie1
Est-ce que votre cardiologue est onco cardiologue?
Est-ce que sa réponse est “divers éléments de santé de votre mari font qu’on ne peut pas essayer de maitriser les fibrillations?”
dans le RCP de L’ibrutinib
“Chez les patients qui développent une fibrillation auriculaire pendant le traitement par IMBRUVICA, une évaluation approfondie du risque de maladie thromboembolique doit être réalisée. Chez les patients à haut risque et pour lesquels les alternatives à IMBRUVICA ne sont pas adaptées, un contrôle étroit du traitement anticoagulant doit être considéré.”
Herve c

C’était l’oncologue de basse en retraite qui est aussi cardiologue à qui ns avons demandé un conseil et avis .
les fibrilations sont ponctuelles et si on prend un anti coagualant il faut une surveillance très étroite car risque hémorragique (relire le post)
voilà c’est tout , c’est un choix et surtout une info à ISIS
après vous en faites ce que vous voulez,
On ne va pas décortiquer

1 « J'aime »

Bonjour Hervé
C est mon hémato qui me fait faire, avant la consultation ,un EC qui se révèle être normal ce qui n est pas étonnant puisque je n ai pas tout le temps une accélération du rythme cardiaque. Au début de mon traitement par ibru, il y a 3 ans, j en avais pas puis c est venu petit à petit .C est un cercle vicieux car je me demande si le fait d y penser ne me déclenche pas davantage d’ accélération du rythme. Je revois mon hémato en novembre, je viens, par commodités kilométrique d en changer et je ferai le point avec le nouveau.
Portez vous bien.

une pose d holter sous 24h a été faite et la fibrillation apparait
le cardiologue ne sait pas reagir
l’onco renvoie la balle au cardio,
bref, les consultations onco se font uniquement par telephone depuis 1 an!
tout le monde s’en fou ici