emprunt après un hodgkin

Coucou,

Alors mon dossier médical es la hantise des assureurs, ce d’autant plus que pour moi les traitements sont toujours en cours, mais finalement j’ai pu devenir associée-propriétaire en août grâce à un montage de SCI.

N’hésitez pas à me contacter par mp pour plus d’infos et éventuellement des conseils personnalisés.

Bonjour à tous,
Merci pour ces témoignages très précieux. Ca donne espoir d’aboutir positivement dans des projets :slight_smile:

Je suis aussi dans le projet actif d’un achat de maison en couple.
Je suis en rémission complète d’un lymphome de hodgkin depuis début 2015, stade IV. Ça fait donc 5 ans post rémission & post traitement, mais il faut 10 ans pour le droit à l’oubli, comme vous l’avez rappelé. Je suis aussi hors cadre de la convention Aeras à cause du stade avancé (stade IV).

J’appréhende le parcours du combattant pour trouver une assurance. Je n’ai pour l’instant sollicité aucune assurance, on m’a conseillé de me tourner vers un courtier en assurance spécialisé. Cela me permettrait peut être d’avoir plus de chance d’aboutir et cela éviterait de multiplier les examens ou comptes rendus médicaux.

D’ailleurs au sujet des comptes rendus, je n’ai finalement que très peu de documents qui retracent/synthétisent “l’histoire” de mes péripéties (du diagnostic ; à la rémission finale). Je n’ai qu’une copie du Petscan confirmant la rémission (avec l’échelle de Deauville).

Auriez vous des conseils à me partager ? Je vois dans quelques semaines mon hématologue dans le cadre du suivi classique, est-ce que je devrais le contacter avant en vue d’éventuels dossiers à remplir ?

Pour ceux ayant eu un parcours positif avec un assureur ou un courtier, n’hésitez pas à partager vos expériences ici ou à me contacter en message privé! Je suis preneur d’infos :wink:

Merci d’avance pour vos retours & bonne journée!

Vilis

Bonjour

J’ai contacté une personne de la ligue contre le cancer concernant les emprunts immobiliers. Vu l’ancienneté de mon cancer (fin des traitements fin octobre 2019), la personne m’a indiqué que je ne trouverai pas d’assurance. Cette personne m’a conseillé d’emprunter sans assurance. Ça se fait. C’est pas courant mais ça se fait. Suite à cela j’ai contacté un courtier pour cerner notre budget et indiquer ma demande de prêt sans assurance. Cela ne semble pas plus le décoiffé que cela, en revanche il a fait une simulation de prêt que sur les revenus de mon mari et en chargeant la mule (37% de taux d’endettement). On a aussi un bel apport et on est tout les deux fonctionnaires. Bref ça devrait passer ( je croise les doigts).
Rien n’est encore finalisé mais voilà mon début d’expérience.
Ne pas hésiter à contacter les spécialistes de la ligue, ils sont top !

Vous pouvez pour toutes questions liées au assurances de prêt, une association partenaire de FLE : jurissante.fr
Tèl : 04.26.55.71.60 / 06.52.02.96.10

Bonne journée à tous

Bonjour,

Retour d’expérience sur notre parcours du combattant d’achat de maison ma femme et moi.

J’ai été diagnostiqué d’un LH en stade IV fin 2017 avec une fin des traitements en juin 2018. J’avais en tête d’attendre à minima 2 ans post traitements pour pouvoir espérer emprunter.
Et nous avions pour projet d’acheter une maison avec jardin et 3 chambres sur la région bordelaise à - de 300k€ ( pour espérer rentrer dans les cases d’aeras… ).
On est allé voir 2 courtier ( Artemis et Cafpi ) les deux très confiant sur l’aboutissement de notre projet malgré mes problèmes de santé.
Bref on fait pas mal de visite et on trouve une maison à Villenave d’Orlon en février, la propriétaire veut une vente longue (le délai entre signature du compromis et vente effective rallongé à 4 mois au lieu des 3 habituels) ce qui nous arrange pour tenter de trouver une assurance.
Nous signons tout début Mars le compromis.

// Premier courtage + Covid
Nous lançons le courtage en banque avec Artemis et le courtage en assurance avec un de leur sous traitant CBP me concernant. Premier questionnaire de santé, puis second via ma généraliste… Puis le confinement et black-out total de 2 mois !!!
Fin avril nous recevons une proposition du crédit agricole avec un joli taux. En parallele nous recevons un refus concernant mon dossier medical en aeras Niv 1 puis Niv 2 puis Niv 3… ça sent pas bon :confused:
Le courtier change un peu de ton « oui mais les assurances groupe du credit agricole sont plus permissives ne vous inquiétez pas » et le fameux « si vous connaissez d’autres assurances contactez les directement » … En gros « heu demerdez vous pour l’assurance». Super Artemis !

// Second courtage + CA
On est donc reparti à la chasse à l’assurance en passant par meilleurTaux et en parallèle l’assurance groupe du crédit agricole. Re questionnaires de santé, puis re re questionnaire que j’ai cette fois-ci fait compléter par mon hématologue
( petit aparté : j’étais plutôt réticent à le déranger pour ça… il a été tellement pro pendant mon traitement que de le déranger pour de la paperasse pour des putains d’assurance alors qu’il pourrait passer ce temps la à sauver des vies… )
Le crédit agricole après 1 mois d’attente a refusé mon dossier en Aeras niveau 3… Tout ça pour ça… nous n’avions plus trop d’espoir de voir notre projet aboutir.
Et c’est la, contre toute attente, qu’Allianz à répondu favorablement à mon dossier.
Certes avec une surprime, certes avec une exclusion sur l’ITT, mais favorablement.
Toutes les autres ont refusé, soit en ne nous disant rien soit en ajournant mon dossier en me disant « revenez en 2023 »

Pour info j’avais appelle jurrisanté qui m’avait dit en gros « avec votre patho / stade / ancienneté ça va être très compliqué. Vous pouvez toujours tenter mais peu de chance que ça aboutisse »

Bref après moultes péripétie et après un report de signature final de 2 mois (le contexte aidant à faire patienter la vendeuse) nous sommes donc propriétaire depuis le 19 aout et sommes en plein travaux pour remettre au gout du jour++ notre nid douillet :slight_smile: !

Trouver une maison/ credit est déjà stressant, long et pas simple en temps normal… En temps de covid c’est un sacré bordel (combien de coup de téléphone, de relance, de dossier j’ai du faire…) et en quand on a été malade ça rajoute une sacré couche de difficulté supplémentaire…

Après tout ça je me dit que :

  • J’aurais acheté seul j’aurais clairement menti sur le questionnaire. Mais avec madame si je clamse je préfère qu’elle soit couverte.

  • Faire gaffe aux courtier… Il vont vous dire « oui oui tout est possible » et si ça passe tant mieux ils touchent leur com… Demander l’avis à jurrisanté et a un courtier en assurance spécialisé c’est plus sûr avant de se lancer.

  • Rassembler son dossier medical avec toute ses analyses / TEP / PDS / Anapath, le numériser, demander de remplir les questionnaires médicaux aux spécialiste plutôt qu’a votre généraliste ( l’hémato a l’habitude de remplir ça)

  • Ne pas hésiter a faire plusieurs demandes à plusieurs courtier en assurance (contrairement aux courtier en banque qui vous tient après avoir signé le mandat de courtage, il n’y a pas ça pour l’assurance, vous êtes libre)

  • Il faut savoir qu’on peut renégocier notre assurance emprunteur tous les ans (et d’ailleurs une loi est en train de passer pour pouvoir changer ça n’importe quand et pas seulement à la date anniversaire) -> Pour cette année j’ai eu mon lot de paperasse et mais je re-tenterais tous les ans de faire baisser mes mensualités / renégocier mes garanties.

Bonjour

Merci pour ces infos . Je suis en plein dans ce parcours du combattant après avoir combattu le lymphome. Je suis en rémission depuis octobre 2019. Au vu de ce que j ai lu ci dessus ça me semble vraiment tendu pour moi . J emprunte seule . J ai déjà fair appel à un courtier et a une association : la FNATH et j ai essuyé deux refus d assurance .
Je vais voir avec jurissanté

J oscille entre l envie d abandonner mon projet et l envie de me battre jusqu au bout car je trouve cela tellement injuste .

Salut Emi1, personnellement je suis en pleine démarches administratives pour emprunter, et seule.
Et ça se passe bien ! Je suis à N+5 de mon lymphome. Une surprime pour l’assurance emprunteur avec Metlife (via la MAIF). Le service info droit santé m’avait découragé au début… c’est beaucoup de paperasse et ça remue le passé mais si acheter te tiens à cœur je t’encourage à ne pas baisser les bras ! Bon courage

bonjour

je suis à N+1 seulement et quatre assureurs m’ont refusé
je suis pourtant passé via un organisme spécialisé
Ce qui n’est pas assez dit c’est qu’il y a bien surprime sur les 7/8 premières années après la maladie mais pas qu’il y a exclusion totale sur les premières années.
cela a été très dur à vivre psychologiquement. j’ai finalement trouvé un autre montage financier pour contourner le problème mais j’ai un gout amer.

je verrais dans quelques années au moment de renégocier le crédit et l’assurance et je retiens le conseil de la MAIF

Merci pour votre message en tout cas et bonne continuation

Oui, c’est hyper injuste…ça m’a aussi beaucoup remuée, j’étais écoeurée. J’ai l’intention de faire un courrier a tous les assureurs que j’avais contactés, qui m’ont demandé un tas de documents et d’analyse complémentaires pour leur dire ce que je penses de leur méthode… Idem pour METLIFE via la MAIF, bien qu’ils soient ok, j’ai une bonne surprime et ça, dès que j’ai signé le contrat, je fais un recommandé pour leur dire que je trouve que c’est pas normal et que ça doit évoluer…je vais essayer de recolter des témoignages médicaux aussi pour attester de ce qui me paraît être une aberration…C’est peut être une goutte d’eau dans l’océan mais si les consommateurs (qu’on est avant tout, qu’on se le dise…) avec un risque de santé aggravé comme nous se positionnent, peut être que ça pourra évoluer un jour. Personnellement j’ai vécu ça comme une double sentence, un acte hyper discriminant… alors j’imagine pour vous…mais j’ai bon espoir que les choses évoluent. Quand ont est nombreux (et on l’est en France !) à faire valoir nos droits et à dire non, alors ça finit par payer… même si ça prendra du temps pour que les mentalités des assureurs évoluent.