comment et par quoi je l'ai attrapé? connaitre les causes svp?

Anne-Lyse tout d’abord bravo dêtre arrivé à ce stade de rémission avec cette satané et de plus les problèmes de ta maman. Je crois qu’on est toujours seul face à notre maladie et aux traitement si lourd qu’on soit seule ou avev mes enfants comme moi. L’important c’est de vouloir s’en sortir et tu as su le montrer.
Moi j’habite sur Salon de pve Nîmes ça fait un peu loin mais on peut communiquer soit par le forum ou sur le courriel si tu veux. Surtout partage avec d’autres personnes ça aide moi je me rends souvent à la Ligue du kc à Salon ou on fait beaucoup d’activités de toute sorte. Surtout n’hasite pas à contacter la ligue la plus proche
Concernant ta chimio en quoi consistait elle : le rythme à la journée ou en hospit sur plusieurs jours et les produits Rituximab associé à quoi ?
je te souhaite le meilleur maintenant et n’hésite pas à communiquer moi j’ai 60 ans et un lymphome endo oculaire primitif
je t’embrasse

Bonjour, oui, peut-être, j’ai beaucoup cherché. Obésité,possible, mais je viens d’apprendre que le benzène utilisé dans les transports, essence, etc… était hautement toxique, d’ailleurs un chauffeur routier vient d’être reconnu en maladie professionnelle pour un lymphome. TILT : j’étais secrétaire dans une entreprise de transports pendant 22 ans, les camions passaient devant mon bureau, circulaient dans la cour, et j’avais en plus un tout petit bureau avec un poele à mazout qu’il fallait alimenter manuellement, j’y passais bcp de temps pour me réchauffer. A mon avis il ne faut pas chercher plus loin. Alors reviens dans ton passé, ton travail, exposition aux produits toxiques - les usines de pneus sont aussi responsables - peinture, carrosserie, etc… et j’étais fatiguée longtemps avant que le lymphome se déclenche alors que je ne l’étais pas quand je travaillais dans un bureau comptable. Exposé à la circulation ? Réfléchis ça peut dater de longtemps, et je pense se développer sur un long terme. Mais ça… va voir les sites lymphomes du Québec, ils ont un peu d’avance sur nous. Bon courage et dis nous.

Bonjour Anne-Lyse,
C’est bien de témoigner comme tu le fais sur des pistes éventuelles dans les parcours de chacun. Si c’est trop tard pour nous, au moins cela peut aider la recherche et des recommandations dans l’avenir. Je pense que si Lymphome Canada est plus en avance c’est parce qu’ils ont financé des recherches universitaires. Y en a t il en France sur ce sujet ? ? ?
Cordialement
Yves

Avec du retard, je pense que oui, il y a des recherches et des résultats puisque ça y’est le benzene est reconnu hautement responsable des lymphomes, un chauffeur routier a été reconnu en maladie professionnelle. Mais pas que… les pompistes, les usines de pneus, les agriculteurs, et j’en passe. Le problème c’est que le Canada a toujours un temps d’avance, mais la France est maintenant sur la bonne piste. Par contre nous autres malades soufront d’un manque de liens et d’informations, car les oncologues se reconnaissent non spécialisés, bref, il m’a été répondu, voyez un hémathologue. J’ai donc apporté des livrets d’infos à La ligue contre le cancer de ma ville, pour aider à diagnostiquer et que les gens se sentent moins seuls et isolés. Peu de gens connaissent les causes et les suites (j’ai découvert seule la fatigue longue 4 ans après la fin de la chimio et les problèmes dentaires). Il y a tellement de lymphomes différents, une trentaine je crois. C’est un cancer “liquide” et non “solide” comme les autres. Je pense que beaucoup en sont décédés sans le savoir. Ex : les peintres en carrosseries etc… Les médecins ne m’ont pas dis grand chose, ils ont d’abord diagnostiqué un cancer du poumon, puis un autre spécialiste en pneumologie après prélèvement m’annonce : non ce n’est pas un cancer du poumon, ouf, je me dis… c’est un lymphome. Ah ? et c’est quoi un lymphome ? la pneumo de l’hopital “je ne sais pas, demandez à votre médecin”. Quand j’ai su j’en suis restée “baba” de cette réponse. Je ne dirai pas le nom de l’hopital tout le monde dans cette ville le fuit comme la peste… reste que c’est un urgentiste roumain qui a fait un travail formidable quand il m’a pris en charge. Mais le lendemain il était en congés, ne tombez jamais malade pendant les vacances, enfin si vous pouvez, et posez des questions, cherchez, espérez. J’étais grade 4, même pas le temps de poser un port à cat, j’ai subi l’épreuve du cathéter pendant 6 mois, avec germe et antibio en sus. Mais je m’en suis sortie… à 4 ans hors les effets secondaires dont on ne m’avait pas parlé, je vais bien, mais je me sens trés handicapée. A tous, gardez espoir, parlez en autour de vous, fatigue, ganglions… 'enfin, moi je ne les sentais pas", juste de grosses difficultés respiratoire, 3 litres d’eau dans le poumon gauche et le coeur atteint.

Messages clés

  • Les lymphomes sont des tumeurs malignes du système lymphatique. Leur incidence en France est de 13 cas pour 100 000 (7e rang des cancers). Il en existe deux formes principales : les lymphomes (ou maladie) de Hodgkin, et les lymphomes non hodgkiniens (LNH), les plus fréquents.

  • En milieu professionnel, les expositions aux pesticides, aux solvants organiques (benzène, solvants chlorés, teintures capillaires) et aux poussières de bois ont souvent été associées à une augmentation du risque de lymphome. Des études épidémiologiques, de cohortes et cas-témoins, menées sur le lymphome non-Hodgkinien dans plusieurs pays, ont fourni des indications suffisantes concernant la cancérogénicité du lindane chez l’homme, qui a été classé groupe 1, cancérogène avéré pour l’homme, en Juin 2015 par le CIRC.

  • Le décret n° 2015-636 du 5 juin 2015 crée un nouveau tableau n°59 de maladies professionnelles pour le régime agricole, relatif aux hémopathies malignes provoquées par les pesticides permettant la prise en charge du lymphome malin non hodgkinien.

  • Dans l’environnement général, les expositions aux UV, aux radiations ionisantes, et aux dioxines sont suspectées d’augmenter le risque de lymphome, mais sans que le lien de causalité n’ait pu être établi.

  • Le projet ENGELA a étudié les facteurs de risques environnementaux et génétiques des lymphomes de l’adulte (INSERM, 754). Il concerne aussi les facteurs de risque professionnels. Le projet ESCALE achevé, il est poursuivi par le projet ESTELLE.

Messages clésENTRE AUTRE, ma chère amie…

  • Le benzène est classé par le CIRC comme cancérogène avéré pour l’homme (groupe 1) sur la base de leucémies observées dans des études épidémiologiques et animales.

  • L’inhalation est la voie principale d’exposition au benzène.

  • Ses sources d’émission sont les processus de combustion (dont le tabagisme), le transport routier, et les activités industrielles.

  • Entre 5 et 18% des leucémies seraient dues à une exposition professionnelle au benzène. Les employés les plus exposés sont ceux travaillant dans la fabrication, le transport ou l’utilisation de benzène, dans l’utilisation de carburants automobiles, et ceux manipulant du benzène pur (laboratoires).

  • Les tableaux 4 du régime général et 19 du régime agricole reconnaissent (avec d’autres maladies hématologiques) les leucémies et le syndrome myéloprolifératif en tant que maladies professionnelles suite à une exposition au benzène.

bonjour, pour la plupart d’entre nous un choc émotionnel est à la base du déclenchement de la leucémie, chacun à notre niveau réagisoons differemment aux aléas de la vie. Pour mon cas, j’ai perdu ma soeur et ma nièèce à quelques mois d’intervalles puis on a découvert ma leucémie fortuitement à la suite d’une prise de sang. Dans ma famille j’ai une tante qui l’a eu aussi et une cousine qui a son fils atteint alors pour l’hérédité je sais que la salpétrière fait des recherches j’y ai contribué…

2 « J'aime »