Autogreffe pourquoi

Bonjour
Quelqu un aurait t il des information sur l autogreffe (plannifiee pour ma part en 2eme ligne après 3 cycle de R-ICE et suite à une rechute après 6 R-CHOP?
J aimerai vraiment savoir à quoi ça sert exactement. On dit que c est une consolidation de la chimio mais je ne comprends pas très bien.
Et peut-on m expliquer le déroulé?
Merci de m avoir lue
Très bonne journée
Deborah

Bonjour @Deborah ,
Comme votre hématologue a du vous l’expliquer l’autogreffe en consolidation se fait apres la chimio afin de consolider le traitement et d’eviter une rechute précoce. Que voulez vous savoir exactement ?
Tres cordialement,

Bonjour Noémie
Merci pour votre réponse

Je me demandais ce que ça apportait de plus à la chimio. Est ce le fait de remettre des cellules neuves?
En comparaison le traitement avec Car-t- cells me semblait plus complet puisqu on arme nos nouvelles cellules contre les cellules cancéreuses, n est ce pas?
En vous remerciant et vous souhaitant une bonne soirée
Deborah

Bonjour @Deborah , l autogreffe complete la chimio et permet d’avoir de meilleurs resultats.
Les CAR T cells c est different et c’est un traitement beaucoup plus lourd qui est propose aux patients apres plusieurs lignes de traitements en rechute ou refractaire. L’hematologue vous a propose les CAR T ?
Si on vous propose l’autogreffe c’est que c’est le meilleur traitement pour vous.
N’hesitez pas à poser vos quesrions à votre equipe soignante, ils pourront vous répondre.
Très cordialement,

Bonjour Deborah,

La chimio du protocole de l’autogreffe permet d’eviter les récidives, mais la chimio étant très forte il faut faire une autogreffe après pour que notre système immunitaire puisse remonter. Sans l’autogreffe notre corps arriverait jamais à remonter. Ainis, ce n’est pas l’autogreffe qui nous guéri c’est bien la chimio.

Bon courage.
Lise

2 « J'aime »

Je confirme ce que dit Lizz44. Ce qui soigne ce n’est pas la greffe, c’est la forte chimio qui précède et qui élimine les cellules souches. En pratique on vous stimule pendant quelques jours la production de cellules souches à travers des piqûres quotidiennes de facteurs de croissance pour qu’elles « débordent » dans le sang. Cela se passe à la maison. Puis on vous fait venir à l’hôpital, on vous branche à une sorte de centrifugeuse qui trie votre sang et sélectionne les cellules souches. Journée fatiguante mais ça se fait. Ensuite la poche est mise au frais et en sécurité. Quelques jours plus tard la chimio - la toute dernière - peut commencer et on vous réinjecte par transfusion vos cellules souches. La procédure en soit est ultra maîtrisée donc pas d’inquiétude à avoir de ce côté là même si les trois semaines à l’hôpital qui suivent ne sont pas faciles. Vous devez prévoir ensuite une convalescence de plusieurs mois, en recommençant tout doucement. Dans mon cas j’ai revécu petit à petit avec la satisfaction d’en avoir fini (on croise les doigts pour pas de rechute). Après trois mois j’étais en pleine forme. Ski de fond trois fois par semaines pour reathletisation. J’ai repris le travail six mois plus tard à 50% initialement. Bonne chance!

Bonjour Antoine,
Etes vous jeune?
Vous avez l’air de vous être bien remis, félicitation!
Bien que cette épreuve soit pour moi assez loin 5 ans, et qu’il semble que cela a fonctionné, pas de rechute, mais je reste fatigable et toujours en manque d’immunité, je suis un peu plus partagé quant au résultat obtenu, sans doute suis-je trop exigent…L’essentiel est sans aucun doute ailleurs)

Bonjour Antoine
J espère que vous allez bien!
Alors les piqures ne sont pas parvenues à mobiliser mes cellules souches donc je vais avoir une chimio de mobilisation avant Cytapherese. En tous cas merci pour votre description des phases qui est très explicite!
Très bonne journée.
Deborah

Deborah, Avec grand plaisir. Tous mes vœux de réussite dans la suite de votre traitement. Pour parler comme un randonneur, dites vous qu’après la greffe le pic est franchi et il n’y a plus qu’à redescendre en prenant bien son temps vers la vie normale. Quand au reste on ne le maîtrise pas donc autant ne pas s’en préoccuper. Cdlt

Bonjour, on est toujours le jeune de quelqu’un! Les médecins me disent que je suis jeune et mes enfants me disent l’inverse:-) Je viens d’avoir 45 ans et je suis à peine sorti des traitements donc je n’ai pas de leçon à donner. Ce que j’observe c’est que beaucoup de monde est fatigué, cancer ou pas, et que la vie n’est pas toujours simple quelle que soit notre condition. En ce qui me concerne je tire la langue certains jours mais c’était déjà le cas avant avec 3 enfants et un job prenant. Au final nul ne sait ce dont l’avenir sera fait, mais je me juge très chanceux, estime ma qualité de vie actuelle excellente et je remercie la médecine et big pharma chaque jour.

2 « J'aime »

En effet nous sommes chanceux, quelques années auparavant la médecine n’aurait pas eu de solution et nous ne serions plus de ce monde, j’ai tendance à l’oublié parfois…

1 « J'aime »